Métier ancestral s'il en est, la Taille de Pierre vie pourtant une seconde jeunesse au XXIeme .

Les campagnes de restaurations Françaises et internationales, motivées par la prise de conscience d'un patrimoine précieux et millénaire à conserver et à transmettre, a permis à notre métier de vivre un second souffle.

C'est dans les années 70-80 que le métier a repris vie, exténué pourtant par trop d'années de conflits qui avaient entrainés des politiques de reconstruction massive, laissant un patrimoine fatigué et maltraité.

Beaucoup de gros chantiers ont nécessité une main d'œuvre qualifiée, d'ou un nombre croissant de formations et de Tailleur de Pierre .

Le métier souffre aujourd'hui de l'arrivée de robots et de machines performantes qui prennent peu à peu la place de l'ouvrier comme dans toutes les industries.

Quelle sera notre place dans le futur, serons-nous de simples poseurs de pierre ,nous ne le souhaitons pas et nous espérons que la qualification, le savoir faire et l' âme que nous voulons transmettre dans nos réalisations fera la différence dans cette société de consommation qui dématérialise le symbole et le sens que la main imprègne aux choses.